reseaux sociaux
Non classé

6 conseils de sécurité pour protéger vos réseaux sociaux et éviter les piratages

Si vous avez déjà entendu parler de piratage de réseaux sociaux, vous avez sûrement voulu savoir comment éviter d’être piraté.

En effet, c’est un souhait tout à fait compréhensible, d’autant plus que nous partageons énormément d’informations dans les discussions des applications comme Instagram et TikTok.

Les hackers, des personnes capables d’accéder illégalement et de manière préjudiciable à des ordinateurs, des appareils et des réseaux, utilisent différents moyens pour pirater les médias sociaux.

Et une fois qu’ils y parviennent ? Ils peuvent appliquer différentes escroqueries aux abonnés du profil.

Peut-être que quelqu’un que vous suivez sur Instagram, par exemple, a déjà été piraté : un jour, vous ouvrez sa story et vous tombez sur un message demandant une aide financière accompagnée d’une clé Pix.

Ou pire encore : vous recevez un message étrange d’un ami dans votre messagerie : il vous demande un virement bancaire pour résoudre un problème urgent.

Face à ces scénarios et bien d’autres, nous aborderons dans ce contenu comment éviter d’être piraté et protéger vos réseaux sociaux.

Bonne lecture !

Formes les plus courantes de piratage des réseaux sociaux

Les hackers peuvent pirater et voler l’accès aux réseaux sociaux de différentes manières. Pour vous informer sur les plus courantes, nous détaillons chacune d’entre elles ci-dessous :

Attaque physique

Il est important de commencer par mettre en évidence la méthode la plus évidente que les hackers peuvent utiliser pour pirater votre réseau social : lorsqu’ils ont d’une manière ou d’une autre un accès direct à votre smartphone ou à votre ordinateur.

Une fois qu’ils ont cet accès, ils n’ont plus qu’à installer des scripts ou des logiciels pour obtenir le mot de passe d’accès à tous les comptes auxquels votre téléphone s’est déjà connecté.

Phishing

Une autre méthode utilisée par les hackers pour pirater les réseaux sociaux est le phishing.

Dans ce cas, ils peuvent envoyer un lien en utilisant un e-mail falsifié, par exemple, en prétendant être une organisation importante, comme une banque.

En faisant cela, ils ont plus de chances d’obtenir des informations confidentielles de votre part.

Il est également important de mentionner que le phishing peut également se produire par d’autres moyens frauduleux, tels que des formulaires et des sites web.

Pulvérisation de mots de passe

Par peur d’oublier ou parce qu’il est nécessaire de mémoriser de nombreux mots de passe, une personne peut finir par créer un mot de passe facile pour son réseau social.

Cependant, bien que cela puisse sembler justifié, c’est extrêmement dangereux.

En effet, les hackers peuvent utiliser deux méthodes spécifiques pour pirater un réseau social : le pulvérisation, processus qui teste des mots de passe courants, et le bruteforcing, qui teste toutes les combinaisons possibles – comme la combinaison de plusieurs mots personnalisés avec le nom et l’e-mail que la victime utilise.

Enregistreurs de frappe

Il existe des logiciels capables de suivre les touches qu’une personne tape sur son appareil.

C’est comme si le clavier enregistrait toutes les touches tapées et envoyait ces informations au hacker.

Comment savoir si je suis piraté ?

Un hacker peut pirater votre réseau social de manière silencieuse, ce qui peut rendre les choses encore plus compliquées.

Il est donc essentiel de savoir quels sont les signes qui indiquent si vous avez été piraté ou non.

Si vous vous retrouvez dans au moins l’un des scénarios suivants, il est probable que vous ayez été victime d’un criminel informatique.

Jetez un coup d’œil :

  • Activités inconnues, telles que des publications, l’envoi de messages et la modification des paramètres ;
  • Recevoir une notification de connexion effectuée à un endroit où vous n’avez pas été ou sur un appareil qui n’est pas le vôtre ;
  • Des amis vous signalent avoir reçu des messages suspects (comme la demande de virement bancaire mentionnée précédemment).

6 conseils de sécurité pour protéger vos réseaux sociaux contre les piratages

Même si les attaques informatiques sont dangereuses, vous pouvez protéger vos réseaux sociaux en appliquant certains conseils sur la manière de ne pas être piraté.

Nous avons énuméré les conseils les plus pertinents en fonction de la situation actuelle. Jetez-y un coup d’œil.

1 – Utilisez des mots de passe originaux et forts

Nous devons commencer par ce conseil de base, car, étant donné qu’il s’agit d’une mesure simple, on pourrait penser qu’elle peut être « négligée ».

Mais ce n’est pas le cas. En réalité, la première action pour ne pas être la victime des hackers est de choisir un mot de passe fort pour votre réseau social.

Cela implique de créer un mot de passe en combinant des lettres, des chiffres et d’autres types de caractères (lorsque cela est possible).

Il est également intéressant de choisir des lettres en majuscules et en minuscules.

En plus de ce conseil, il est essentiel d’éviter autant que possible d’utiliser le même mot de passe pour tous les réseaux sociaux que vous utilisez, ainsi que des variations similaires du même mot de passe.

Évitez également d’inclure des dates de naissance ou tout autre mot de passe trop évident.

2 – Authentification à deux facteurs

Si vous n’avez jamais entendu parler de cette expression, il est facile de la comprendre : il s’agit d’une façon pour vous d’ajouter une couche supplémentaire de protection à votre réseau social, comme si vous ajoutiez un autre cadenas par-dessus un cadenas déjà verrouillé.

En d’autres termes, en activant l’authentification à deux facteurs pour votre compte Instagram, par exemple, chaque fois que vous vous connectez à votre compte, vous devrez fournir, en plus du mot de passe, un code supplémentaire que vous recevrez par SMS, e-mail ou application d’authentification.

En résumé : un hacker peut éventuellement découvrir votre mot de passe (ce qui sera déjà difficile si vous avez créé un mot de passe basé sur le conseil précédent), mais il devra également avoir accès à votre téléphone pour recevoir le code supplémentaire.

3 – Méfiez-vous du phishing

Savoir comment ne pas être piraté implique également le phishing, un autre type d’attaque informatique courante dont vous pouvez facilement être victime si vous ne le connaissez pas.

Et cela devient encore plus compliqué car il peut se produire de différentes manières : message texte, e-mail, appels téléphoniques et bien sûr, via vos réseaux sociaux.

Dans ce cas, l’idée du hacker est essentiellement d’obtenir des informations de connexion.

Et comment peut-on y parvenir de manière apparemment convaincante ?

En se faisant passer pour une organisation de confiance, comme une institution bancaire.

Le phishing peut prendre différentes formes, nous avons donc répertorié les principales pour que vous puissiez les identifier immédiatement et éviter une attaque informatique.

Les voici :

  • Un faux lien similaire au lien d’origine qu’il prétend être : vous cliquez dessus, vous pensez être sur un certain site, vous fournissez des informations de connexion et vous pouvez deviner la suite ;
  • Des messages avec un sentiment d’urgence, comme si vous alliez être bloqué pour bénéficier d’une opportunité ou quelque chose de similaire si vous ne faites pas ce que le message vous demande de faire – cliquer sur un lien, par exemple.

Autres 3 conseils pour éviter d’avoir vos réseaux sociaux piratés

En plus des conseils précédents, nous avons répertorié d’autres conseils qui sont également très importants pour éviter d’avoir vos réseaux sociaux piratés :

  • Chaque fois que vous le pouvez, tenez-vous informé des meilleures pratiques pour rester en sécurité contre les hackers, car ils sont toujours à la recherche de nouvelles façons de tromper les gens dans le monde virtuel ;
  • Nous n’avons même pas besoin de mentionner le danger de vous connecter sur des appareils partagés, mais si vous devez le faire en cas d’urgence, n’oubliez pas de vous déconnecter de votre compte par la suite.
  • Faites attention lorsque vous utilisez des réseaux Wi-Fi publics : ils sont plus vulnérables aux attaques, car ils n’ont pas toujours une cryptographie appropriée, ce qui ouvre la voie aux hackers pour intercepter les données que vous envoyez et recevez.

Comment récupérer un réseau social piraté ?

Maintenant que vous savez comment éviter d’être piraté, il est important de comprendre ce qu’il faut faire pour récupérer un compte piraté.

Nous avons répertorié les principaux réseaux sociaux d’aujourd’hui pour faciliter la tâche, mais avant de les consulter, voici deux conseils essentiels.

Premièrement, restez calme : même si la situation est désagréable et vous fait penser à tous les scénarios négatifs possibles, il existe un processus de récupération de compte et vous devez rester aussi calme que possible pour le mener à bien de manière efficace.

Deuxièmement, faites attention à suivre toutes les étapes de récupération de compte proposées par le réseau social.

Nous avons répertorié les solutions proposées par les principaux réseaux sociaux dans ces cas.

Cliquez sur un réseau social spécifique pour connaître les étapes :

  • Instagram ;
  • TikTok ;
  • Facebook ;
  • YouTube ;
  • LinkedIn ;
  • Twitter.

Nous espérons que vous n’aurez aucun réseau social piraté, mais si cela se produit, nous espérons que vous pourrez récupérer votre compte rapidement et sans dommage.

Quoi qu’il en soit, vous savez maintenant comment éviter d’être piraté et quelles étapes suivre si vous l’êtes, il vous suffit d’être attentif, de rester calme et de suivre chaque étape du processus de récupération de compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench