Non classé

Philip Kotler présente les nouveaux 4 Cs : une révolution du mix marketing – Pour les professionnels du marketing.

Découvrez comment le marketing a évolué avec l’avènement de l’économie numérique.

L’économie numérique : une nouvelle dynamique !

Avec l’avènement de la technologie et d’Internet, la connectivité a révolutionné la façon dont les organisations et les individus interagissent. Elle a permis de surmonter les barrières géographiques et de connecter des personnes de différents endroits et cultures du monde entier.

Cette connectivité a eu un impact considérable sur les entreprises. Selon Kotler, pendant plus d’un siècle, les entreprises ont façonné la façon dont les gens percevaient une marque. Aujourd’hui, ce sont les personnes qui, en discutant entre elles, façonnent la marque.

De 4P à 4C du marketing

Les 4P du marketing ne suffisent plus à prendre en compte la nouvelle réalité technologique d’un monde connecté. Il est donc nécessaire d’accorder plus de place aux consommateurs. Ainsi, un nouveau mix de marketing a été créé, avec les 4C :

  • Cocréation : les clients participent dès le début à la conception du produit, ce qui augmente les chances de succès sur le marché.
  • Monnaie : la tarification des produits devient dynamique et permet aux entreprises d’optimiser leurs profits grâce à une analyse de big data.
  • Activation communautaire : les consommateurs exigent des produits quasi instantanés. Les entreprises doivent donc répondre à cette demande en proposant des produits et services rapidement.
  • Conversation : les consommateurs échangent leurs expériences d’achat et interagissent avec les marques via les réseaux sociaux. Les entreprises doivent prendre en compte cette participation active des consommateurs.

Avec ce nouveau mix de marketing, les entreprises ont de meilleures chances de gagner la confiance de leurs consommateurs. Cependant, il est important de noter que dans l’économie numérique, les organisations ne peuvent plus considérer leurs consommateurs comme des publics passifs. Les deux parties doivent rechercher une valeur commerciale plus élevée de manière active et transparente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench