Non classé

Choisir un bon associé : 4 types et caractéristiques essentiels pour entrepreneurs.

Dans la vie ou dans les affaires, nous devons toujours faire face à une forme de partenariat.

Il est pratiquement impossible d’être dans le monde sans avoir à intégrer un partenariat à un moment donné, même pour une courte période.

Dans les affaires, il est encore plus important de comprendre tout ce qui concerne un partenariat, car le succès ou l’échec est directement lié à la santé et à la synchronisation des associés.

C’est pourquoi, dans ce guide, nous avons préparé pour vous des conseils précieux sur la manière de choisir un bon associé pour votre entreprise.

Alors, vous voulez savoir comment choisir un bon associé?

Le partenariat dans une entreprise présente de nombreux avantages, tant pour les propriétaires que pour l’entreprise elle-même.

Presque toujours, un partenariat est avantageux car les associés apportent des qualités importantes telles que l’expertise, les compétences, le capital et la répartition des responsabilités.

Cependant, malgré les avantages énumérés, les divergences d’idées et d’opinions sont très courantes dans un partenariat, et si les associés ne sont pas alignés, l’entreprise peut en souffrir.

4 types d’associés et leurs caractéristiques

Ainsi, pour savoir comment choisir un bon associé, il est important d’identifier les types d’associés auxquels vous pourriez être confronté. Voici quelques-uns d’entre eux.

1 – Associé capitaliste.

Le rôle de cet associé se limite à l’injection de capital dans l’entreprise, c’est-à-dire que sa valeur pour l’entreprise est conditionnée par sa capacité à investir.

Le plus souvent, il est important à un moment clé de l’entreprise, où son capital est nécessaire pour atteindre de nouveaux sommets.

Bien que le capital soit extrêmement important pour une entreprise, il est nécessaire de souligner qu’il peut être compliqué de compter sur ce type d’associé pour autre chose que de l’argent.

Donc, pour savoir comment choisir un bon associé, il faut prendre en compte le fait que ce type d’associé a un rôle limité.

De plus, l’un des plus grands problèmes avec ce type d’associé est qu’ils ne sont généralement pas très intéressés par les détails de l’idée.

Autrement dit, ils peuvent finir par exiger un retour sur investissement sans faire preuve de compréhension.

2 – Associé par compétence.

Cet associé est celui qui possède les connaissances techniques que vous n’avez pas.

Ainsi, en ce qui concerne le choix d’un bon associé, sachez que si ce type d’associé n’est pas l’un des idéalistes de l’entreprise et est envisagé parce que vous pensez que c’est plus viable que d’embaucher quelqu’un dans le domaine, il faut être vigilant !

En effet, l’entreprise peut devenir extrêmement dépendante de ses connaissances techniques et, si le partenariat ne fonctionne pas, vous pourriez être en difficulté.

Dans ce cas, il est important d’envisager sérieusement l’embauche de quelqu’un ayant les compétences requises avant de conclure un partenariat.

3 – Associé compagnon.

C’est l’associé que l’on recherche lorsque l’on a peur de se lancer seul dans une entreprise. Généralement, ce type de partenariat se fait entre de jeunes aventuriers.

Ainsi, la personne recherche un ami prêt à prendre le risque afin de trouver le courage d’ouvrir l’entreprise.

Nous ne recommandons pas ce type de partenariat, car le rôle de l’associé compagnon se limite à encourager celui qui a présenté l’idée.

Par conséquent, après un certain temps, l’un des associés peut finir par vouloir dissoudre le partenariat et gérer l’entreprise seul.

4 – Associé boosteur.

C’est le type d’associé dont la réputation est importante pour intégrer et positionner l’entreprise sur le marché. Généralement, cet associé est une autorité ou une personnalité réputée.

Il existe d’autres types d’associés boosteurs, tels que des associés qui aident à l’expansion territoriale, à l’optimisation des processus et des outils internes ou à des incitations fiscales, par exemple.

Comment choisir un bon associé?

Ainsi, lorsque nous choisissons un associé, la première étape consiste à se demander : « Pourquoi ai-je besoin d’un associé en ce moment ? »; et à déterminer dans quel type il s’inscrit, en évitant l’associé compagnon.

La prochaine étape consiste à vérifier si les valeurs de cet associé sont compatibles avec les vôtres, car c’est un élément essentiel pour la santé du partenariat.

Ensuite, il est important d’évaluer si l’associé est réellement satisfait de sa position et de son rôle dans l’entreprise.

Cette étape est importante pour éviter les conflits et même les sabotages, qui sont certainement préjudiciables à l’entreprise.

Enfin, assurez-vous que les deux parties s’entendent pour placer les intérêts de l’entreprise au-dessus des intérêts personnels.

Ainsi, en cas de conflit, les deux parties seront concentrées sur la recherche de ce qui est le mieux pour l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench